Pour une meilleure expérience de navigation et bénéficier de l'ensemble des fonctionnalités de credit-agricole.com, nous vous conseillons d'utiliser le navigateur Edge.
  • Taille du texte
  • Contraste
éducation financière
La dixième Semaine de l’éducation financière, du 21 au 27 mars 2022, va permettre à plusieurs milliers de personnes de se familiariser avec la gestion de leurs propres ressources. Depuis ses origines, le Crédit Agricole a permis à ses usagers de développer leurs connaissances financières.
Buvard publicitaire des années 1960.
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)
 

Le Crédit Agricole, un outil d’éducation financière en soi

Le Crédit Agricole a développé très tôt des opérations d’éducation financière à destination de ses sociétaires. Il s’agissait alors, à la fin du 19e et au début du 20e siècle, de diffuser la théorie et la pratique mutualiste. C’était notamment le rôle assigné aux professeurs départementaux d’agriculture et aux premiers inspecteurs des caisses de crédit agricole. 

Affichette des années 1930 de la Caisse régionale de la Haute-Loire
pour une réunion d'information sur le Crédit Agricole et les assurances.
 

Le Crédit Agricole est aussi le principal artisan de la diffusion de l’usage du chèque dans les campagnes à partir des années 30. Du fait de sa position de monopole dans la distribution des prêts à l’installation des jeunes agriculteurs, il a participé à l’apprentissage financier de cette partie de la population. Après-guerre, la diffusion de films lors de réunions d’information dans les villages permet d’atteindre cet objectif.

Dans les années 50 et 60, le Crédit Agricole cible les enfants dans sa communication en distribuant par exemple des protège-cahiers publicitaires dans les écoles. Plus tard, on trouve la trace de quelques opérations pédagogiques à destination des enfants dans les années 70 et 80, avec notamment la distribution des comptes CAMI pour les enfants par la Caisse régionale d’Ile-de-France. L’ouverture de ces comptes s’accompagne d’une documentation spécialement conçue pour l’apprentissage de la gestion d’un compte bancaire.

Vers 1978 la Caisse nationale édite des « chèques jeunes » pour les enfants
qui partent en colonies de vacances. Le mode d’emploi précise que l’utilisation
de ces chèques se fait sous l’autorité du directeur de la colonie.
 
Bande dessinée pédagogique du Crédit Agricole (1977).
 

Une action continue

Plus tard, en 2013, Le Crédit Agricole intensifie ses efforts dans la prévention et l’éducation budgétaire. Une dizaine de caisses régionales font un travail pédagogique en partenariat avec les écoles, des associations ou des organismes sociaux pour sensibiliser à l’argent les jeunes et les ménages en difficulté et ainsi prévenir des situations de surendettement. Des formations leur permettent d’acquérir les connaissances nécessaires pour gérer leur budget et se sentir plus à l’aise avec les questions financières, grâce notamment à des outils et des conseils. A l’international, Crédit Agricole Bank Polska et Crédit Agricole Srbija développent aussi des programmes d’éducation financière. En 2015, cent ateliers d’éducation budgétaire ont rassemblé 1 000 personnes.

Bande dessinée pédagogique de la Caisse régionale Toulouse 31 (2010).
 

Enfin, en 2016, 19 caisses régionales proposent un programme d’éducation budgétaire et bancaire en prévention du surendettement élevé. 3 100 personnes, dont 60 % de jeunes, ont suivi les 310 ateliers co-organisés avec des établissements scolaires et différentes structures associatives. Ces actions sont aussi déployées à l’international : en 2017, 1 264 étudiants ont suivi des ateliers en Italie ; 220 jeunes en Allemagne.

On pourrait encore multiplier les exemples mais ce qu’il faut retenir c’est que le groupe Crédit Agricole est depuis son origine, et parfois sans le savoir, un acteur majeur de la pédagogie financière. Son action se poursuit, notamment avec sa participation à l’opération « Un banquier dans ma classe ».