Pour une meilleure expérience de navigation et bénéficier de l'ensemble des fonctionnalités de credit-agricole.com, nous vous conseillons d'utiliser le navigateur Edge.
  • Taille du texte
  • Contraste
En photo ci-dessus : Véronique Chastrusse (Pôle Technologies & Digital - Crédit Agricole S.A.) et Rémi Sellem (responsable innovation - CA-GIP).

A la question : une transformation technologique peut-elle être durable ? Le Groupe Crédit Agricole répond oui et le démontre. Notamment avec ses initiatives IT responsable telle que l’ecoCode challenge organisé en juin dernier : le premier hackathon open source axé sur l’écoconception.

Cette démarche qui s’inscrit dans une ambition de réduction de l’empreinte environnementale, a été récompensée vendredi 25 novembre dernier, lors de la conférence annuelle Netexplo Change, diffusée en live et en replay sur le site netexplo.com.

 Cet événement qui s’est tenu sur la scène de l’auditorium des Echos, valorise les grandes entreprises porteuses d’une initiative de transformation innovante.

Parmi les 80 projets sélectionnés, 4 projets ont été désigné lauréats de cette édition par un jury présidé par Julien Lévy et Jean-Rémi Gratadour d’HEC Paris et composé d’une dizaine de décideurs de grandes entreprises et de membres partenaires des Prix Netexplo Change.

Le projet de l'ecoCode challenge, porté par Véronique Chastrusse et Thierry Griselain du Pôle Technologies & Digital Groupe de Crédit Agricole SA, et Rémi Sellem, responsable innovation de CA-GIP, s'est vu décerner le prix Netexplo Change Tech & Sustainibility.


Ce projet collectif, conçu par le Groupe avec la participation de plus de 40 partenaires, a permis d’enrichir SonarQube : un logiciel aidant à la détection, classification et résolution de défaut dans le code source. Grâce à l’ecoCode Challenge et afin de réduire l’impact environnemental du fonctionnement des logiciels développés, de nouvelles capacités de contrôle du code ont été intégré à cette solution. Ces travaux ont été réalisés en mode Open Source : ce qui permet à tous les acteurs de la société qui produisent du code d’en bénéficier.

Cette première édition avait rassemblé 60 développeurs dans un format hybride : d’une part en présentiel à Simplon, une école inclusive du numérique située à Montreuil, d’autre part en distanciel. Deux jours durant lesquels « codage » rimait avec « écoconception ».

Cette initiative participe pleinement au projet sociétal du Groupe et à sa feuille de route Green IT et RSE, et incarne parfaitement notre transformation vers un IT écoresponsable.

Retrouvez, ci-dessus, la vidéo de présentation de l’ecoCode Challenge diffusée lors du « Netexplo Change 2022 ».

Si vous souhaitez exercer votre droit d’opposition au traitement de vos données personnelles à des fins de mesure d’audience sur notre site via notre prestataire AT internet, cliquez sur le bouton ci-dessous.